Actualités de l'université

Time has fallen asleep in the afternoon sunshine
Bibliothèques

 

La Rose des Vents, scène nationale Lille Métropole, s’invite à l’Université de Lille dans le cadre du Next Festival.

Le travail de l’artiste norvégienne Mette Edvardsen explore l’espace sensible entre la performance et le langage. Inspiré par Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, qui décrit un monde dans lequel tous les livres auraient été brûlés, son Time has fallen asleep in the afternoon sunshine nous propose une expérience singulière.

Un ensemble de performers ont mémorisé un livre de leur choix. Ils forment une collection de livres vivants qui passent leur temps à la bibliothèque en attendant d’être consultés.

Au comptoir de prêt, le lecteur peut commander un de ces ouvrages, qui l’entraîne alors dans un lieu intime pour se réciter à lui (30 min/personne).

Les livres vivants nous rappellent qu’apprendre un texte « par cœur » est un acte d’amour qui mobilise la mémoire autant que l’oubli.

L’œuvre de Mette Edvardsen se situe dans le domaine des arts de la scène, elle explore aussi d’autres médias comme la vidéo et les livres. Elle a travaillé pendant plusieurs années en tant que danseuse et performeuse.

Parmi ses propres créations, on peut citer : Private collection (2002), Time will show (detail) (2004), Opening (2005-2006), The way/you move (installation, 2006), Or else nobody will know (2007), Every now and then (2009), Time has fallen asleep in the afternoon sunshine (2010), Black (2011), et les vidéos : Stills (2002), Coffee (2006), Cigarette (2008) et Faits divers (2008).

Réservation obligatoire auprès de La Rose des Vents : alesage@larose.fr

Du 27 au 30 novembre, de 10h à 13h et de 15h à 18h - BU SHS