Événements culturels et scientifiques

Expositions

La Bibliothèque universitaire accueille tout au long de l'année des expositions qu'elle réalise seule ou en partenariat avec d'autres services de l'université et/ou d'autres organismes publics ou privés.

La bibliothèque Dominique Bozo du LaM et la bibliothèque universitaire de l'Université de Lille, Sciences Humaines et Sociales s’associent pour présenter l’œuvre de Jean-Luc Parant, artiste et poète, et ses liens étroits avec le livre.

Au LaM sera explorée la façon très particulière qu’il a de réaliser les tirages de tête de ses publications, toujours accompagnés de dessins originaux.

À l’université, Jean-Luc Parant proposera une installation autour des fantômes de la BU, plaquettes de bois prenant la place d’un livre déplacé sur les rayonnages de la bibliothèque.

Pour célébrer l’idée de Renaissance, la bibliothèque universitaire de Lille 3 vous invite à venir contempler des chefs d'œuvre des 15e et 16e siècles issus de la réserve patrimoniale commune des universités lilloises ainsi que des ouvrages remarquables conservés dans les collections de la bibliothèque municipale classée de Douai.

Un montage photographique de l’artiste Coco Fronsac, prété par notre partenaire le Musée d'Art moderne Lille Métropole est également visible pendant toute la durée de l'exposition.

Cette exposition est inscrite dans le programme de Lille 3000.

Le Learning Center de l’Université de Lille, Sciences Humaines et Sociales, présente une exposition consacrée aux terres cuites grecques antiques intitulée Les terres cuites grecques. Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? du 1er mars au 6 avril 2016. Cette exposition prend appui sur la recherche conduite en équipe depuis trois décennies à l’université.

Pour en savoir plus sur l'exposition : l'article du blog INSULA.

Dans le cadre de la semaine de la traduction, la Bibliothèque universitaire organise une exposition intitulée "(res)sources de la traduction" qui présente différents documents issus de ses collections patrimoniales.

On peut y voir notamment un volume de la bible polyglotte d'Antoine Vitré, chef d'oeuvre typographique du 17e siècle; l'exposition fait également la part belle, en lien avec le CADIST, aux dictionnaires d'anglais, en présentant une très belle édition du dictionnaire d'Abel Boyer.

Cette exposition se tient au 1er étage de la BU (à côté du bureau de renseignements) jusqu'au vendredi 03 octobre.

Dans le cadre de l'exposition "L'autre de l'art" au LaM du 3 octobre au 11 janvier 2015, la Bibliothèque universitaire accueille l'un des deux Thema de cette exposition consacré à l'univers des graphzines.

Intitulée "Graphzines : expressions sauvages", l'exposition est présentée dans le hall de la BU du 14 octobre au 17 décembre aux heures d'ouverture de la bibliothèque.

Pour en savoir plus sur l'exposition et les graphzines : Inforum

« Die Weiße Rose » : tel est le nom poétique qu’un petit groupe d’étudiants de l’université de Munich s’est donné en 1942 pour couvrir ses activités de résistance au nazisme. Aussi réduit qu’ait été ce groupe, aussi modeste qu’ait été initialement son action, « La Rose Blanche » est devenue rapidement, grâce à la personnalité de ses membres, à leur destin tragique et à la qualité des écrits qu’ils ont produit, le symbole même de la résistance intérieure allemande au nazisme.

L’exposition est constituée de panneaux réalisés par la Fondation Rose Blanche (Université Ludwig-Maximilian, Munich). Elle est proposée dans le cadre de la mission scientifique du Learning Center archéologie/égyptologie/SHS de Lille 3 avec le partenariat du Goethe-Institut de Lille et du Kino-Ciné de Lille 3.

Les écritures cunéiformes ont été utilisées dans le Proche-Orient antique pendant plus de 3000 ans. Elles ont noté plusieurs langues anciennes, telles que le sumérien, l’akkadien ou le perse, en se servant de différents systèmes d’écriture : idéogrammes, syllabaires ou alphabets. L’exposition vous propose de partir à la découverte de ces écritures et de leur déchiffrement à travers, notamment, la présentation de moulages d’objets archéologiques, dont celui du célèbre code de Hammurabi, le plus complet des textes de lois connus de la Mésopotamie antique.

L’exposition du Learning Center de l’université Lille 3 reprend, dans une scénographie nouvelle, le contenu des panneaux d’une exposition conçue et présentée à la Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès, à Nanterre, en 2007, à l’occasion des 150 ans du déchiffrement de la langue akkadienne.

Partenaires de la manifestation : l’Université de Lille, Sciences Humaines et Sociales, le Conseil régional Nord-Pas de Calais, le laboratoire HALMA ‒ UMR 8164 (Lille 3, CNRS, MCC), la Bibliothèque universitaire centrale de Lille 3, la Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès (Nanterre), l’équipe HAROC (Histoire et Archéologie de l’Orient Cunéiforme) du laboratoire ArScAn-UMR 7041 (Nanterre), le CNRS et l’atelier de moulage de la Réunion des musées nationaux.

Exposition Michel Foucault du 11 mars au 1er avril 2014 - Hall de la Bibliothèque universitaire centrale de Lille 3

Affiche Expo Foucault

Michel Foucault a été enseignant à la Faculté des lettres de Lille de 1952 à 1955. À l’occasion du soixantième anniversaire de sa venue à Lille, du trentième anniversaire de sa mort (1984) et dans le cadre des manifestations commémorant les 40 ans de l’ouverture du campus de Lille 3 à Villeneuve d’Ascq, une exposition a été consacrée au philosophe, du 11 au 27 mars 2014 (prolongée jusqu'au 1er avril 2014).

Présentée dans le hall de la Bibliothèque centrale, cette exposition-dossier a voulu mettre en valeur la figure de Michel Foucault comme auteur, lecteur et archiviste. Des conférences sur Michel Foucault et son oeuvre se sont tenus à la Bibliothèque centrale durant toute la durée de l'exposition.

Cette exposition a en particulier présenté des archives de l'université ainsi que des monographies et périodiques provenant principalement du SCD Lille 3 : Bibliothèque centrale, Bibliothèque de philosophie, Bibliothèque des sciences de l'Antiquité, Bibliothèque Albert Marie-Schmidt, Bibliothèque Eric Weil.

A l'occasion de cette exposition, une bibliographie a été réalisée par Aurore Larchier, responsable de la Bibliothèque de philosophie, Arnaud Michon, acquéreur en philosophie à la Bibliothèque centrale et Jérémy Ollivier, doctorant.

Cette exposition a été réalisée sous le commissariat scientifique de Philippe Sabot, Professeur de philosophie à l’Université Lille 3, spécialiste de Michel Foucault, assisté d'Aurore Larchier, responsable de la Bibliothèque de Philosophie et de Christophe Hugot, responsable de la Bibliothèque des sciences de l'Antiquité.

Exposition réalisée avec le partenariat de l’Université Lille 3, l’Faculté des Humanités de Lille 3, le Service commun de la documentation de Lille 3 (Bibliothèque universitaire centrale, Bibliothèque de philosophie, Bibliothèque des sciences de l’Antiquité), le Learning Center archéologie/égyptologie/SHS, l’Unité Mixte de Recherche 8163 « Savoirs, textes, langage » (CNRS, Lille 3, Lille 1), le Conseil régional Nord-Pas de Calais, le Centre Michel Foucault et l'Institut Mémoires de l'édition contemporaine.

Site de l'événement : https://www.univ-lille3.fr/michelfoucault

En vous faisant cheminer dans ces « bois », l’exposition vous propose de redécouvrir le « papyrus de Lille » et d’explorer trois domaines de la culture classique :
- l’histoire du livre et des bibliothèques, dont la célèbre bibliothèque d’Alexandrie,
- la carrière et l’oeuvre des poètes grecs des 3ème et 2ème s. av. J.-C., les « alexandrins », comme Callimaque,
- les rapports de la poésie et du pouvoir, d’Alexandrie à Rome, de Callimaque à Virgile.

Vase qui parle

Le projet du « Vase qui parle » consiste à construire un avatar numérique à très grande échelle (X 17) d'un vase grec du Palais des Beaux-Arts de Lille et à offrir au public des possibilités d’interrogation et de découverte de l’objet par l’intermédiaire de parcours utilisant des pointeurs restituant des informations dans un casque audio. Dans ce projet, c’est le vase qui s’exprime et qui fait parler les personnages représentés sur les parois du vase. Les informations audios permettent au visiteur de découvrir et de comprendre l’iconographie réalisée par le peintre grec. Les thèmes choisis par le peintre sont des sujets mythologiques liés au Cycle troyen (la Guerre de Troie) : le Jugement de Pâris, et des confrontations guerrières (deux guerriers avec cheval et un affrontement entre deux guerriers).

Ce travail de médiatisation est collaboratif, associant au sein de l’université Lille 3 − autour du Service commun de documentation (Bibliothèque centrale et Bibliothèque des sciences de l’antiquité) − les laboratoires HALMA (UMR 8164) et Gériico, le Learning Center ainsi que le Département des langues et cultures antiques de l’UFR « Humanités ». Réalisé avec l’Association Devocité, il implique également d’autres partenaires extérieurs : le Palais des Beaux Arts de Lille, où est localisé l’objet original, le Conseil régional Nord-Pas de Calais, Pictanovo.

Chefs de projet : Isabelle Westeel, Christophe Hugot

Le vase a été exposé à quatre reprises :
Du 10 avril au 10 juin 2013 dans le hall de la Bibliothèque centrale de Lille 3
Du 13 juin au 1er juillet 2013 à la Maison du projet du Louvre Lens
Du 14 au 25 septembre 2013 au Palais des Beaux Arts de Lille
Du 22 octobre au 8 novembre 2013 dans le Grand Hall du Conseil Régional Nord-Pas de Calais

Il a été présenté en diverses occasions lors de colloques, journées d'études ou salon ; en particulier :
Le 29 octobre 2013 au MuCEM dans le cadre de « Numérique et patrimoines/Digital Heritage » Marseille-Provence 2013 (Marseille)
Le 21 novembre 2013 à CiDE.16 (Université Lille 3)
Le 26 novembre 2013 lors des Journées expérience utilisateurs organisées par Picatono et Le Fresnoy (Tourcoing)
Le 9 avril 2015 lors de la journée d'études organisée par le SCD Artois (Arras)
Les 16 et 17 juin 2015 au Salon Innovatives SHS2015 (Paris)

Pour aller plus loin :
Christophe Hugot, Isabelle Westeel (éds), Le Vase qui parle : un dispositif numérique de médiation pour le patrimoine culturel, Presses universitaires du Septentrion, 2014. 64 p., ISBN 978-2-7574-0599-4

Midi littéraires

La bibliothèque universitaire organise tout au long de l'année universitaire des rencontres avec des auteurs, animées par des enseignants-chercheurs. Ces cafés littéraires ont le plus souvent lieu sur le temps de la pause déjeuner entre 12h30 et 13h30. L'entrée est toujours libre et gratuite.

Dans le cadre des 10 ans de Polars en Nord, Hervé JOVELIN, Blandine LEJEUNE et Luc WATTEAU échangeront autour de leur expérience d’écriture et leur aventure éditoriale.

Hervé JOVELIN est historien de formation, auteur et comédien. Ses études le conduisent à mener des recherches universitaires sur le théâtre de soldats durant la Première Guerre mondiale.
Dans les années 90, il participe à la fondation d’un journal culturel, L’Inutile, où il publie ses premiers textes et réalise des interviews d’artistes.
Il entretient son goût pour l’exploration de la littérature sous toutes ses formes en s’attachant à l’écriture de romans policiers et de pièces de théâtre. Il s’illustre dans un style très sombre où la violence de la société rencontre celle des mots.

Blandine LEJEUNE est la benjamine d’une fratrie de 10 enfants. Après des études de droit, elle devient avocate en 1987. Pénaliste de renom, elle plaide dans des affaires médiatiques et sensibles.
Après avoir publié Embrouilles lilloises en 2012 et Dernier tango à Lille en 2013, elle signe Scandaleuse en 2015, un roman noir dévoilant les coulisses du Palais de justice de Lille et abordant l’absurdité de l’existence.

Luc WATTEAU passe le concours d’inspecteur de police à l’âge de 20 ans, en 1973. Nommé à Roubaix, il y reste près de trente ans, d’abord comme inspecteur, puis en tant que commandant.
Retraité depuis 2006, Luc WATTEAU s’est mis en tête de raconter ses expériences de flic de terrain. Mission accomplie avec brio puisque son premier roman, Roubaix 70’s… a été lauréat du prix Sang pour 100 parrainé par Franck THILLIEZ.
Grâce à son personnage fétiche, l’inspecteur Franck MALMAISON, Luc WATTEAU confirme son talent à faire rimer fiction percutante et dérision saisissante.

Ce moment sera animé par Michel Paquot, journaliste littéraire.
Cette rencontre est organisée en partenariat avec Action Culture.

Voir ou revoir le midi littéraire avec Polars en Nord

Abdourahman  Ali  Waberi, né en 1965 à Djibouti, est un écrivain franco-djiboutien d’expression française.
Il a quitté son pays en 1985 afin de poursuivre des études en France. Marquées par une écriture très libre et riche en métaphores, où la fable côtoie une critique politique virulente, les fictions de Waberi s’inscrivent  dans la continuité d’une production poétique baignée par l’atmosphère et les paysages de la Corne de l’Afrique. Son premier ouvrage, Le Pays sans ombre, paraît en 1994. Constitué  de courts textes, il brosse le portrait en kaléidoscope d’un pays terrassé  par ses fièvres, ses famines et ses guerres.
Son œuvre est traduite en une dizaine de langues. Actuellement il enseigne les littératures françaises et francophones et  la création littéraire à George Washington University à Washington DC.
Ce moment sera animé par  Jean-Christophe Delmeule,  enseignant-chercheur  au laboratoire Analyses Littéraires et Histoire de la Langue,  Département Lettres Modernes et par Jonathan Boucon,  étudiant.
Cette rencontre est organisée en partenariat avec Action Culture.

Voir ou revoir le café littéraire avec A. Wabéri

Gerhild Steinbuch, 32 ans, mais déjà distinguée par de nombreux prix littéraires, appartient à la nouvelle génération d'auteurs dramatiques autrichiens. Les thèmes de la mémoire, du déni et de la métamorphose des souvenirs hantent son oeuvre et plus particulièrement le livret de MARTA qu'elle a écrit pour le compositeur autrichien Wolfgang MITTERER, opéra qui sera créé en première mondiale à l'Opéra de Lille du 13 au 21 mars 2016.
Ce moment sera animé, en français, par Karl ZIEGER, (professeur de littérature comparée à lIlle 3), Josef KÖLBL (maître de conférences en civilisation germaniques à Lille 3) et Heinz SCHWARZINGER (traducteur).
Cette rencontre est organisée en partenariat avec Action Culture.

Voir ou revoir le café littéraire avec Gerhild Steinbuch

Marie Cosnay, née en 1965 à Bayonne, est enseignante de lettres classiques, traductrice et auteure de plus d'une dizaine d'ouvrages.
Elle a notamment publié une traduction de trois livres des Métamorphoses d'Ovide, Dialogues des morts: en traduisant Euripide, Virgile, Shakespeare mais aussi À notre humanité qui traite de la Commune de Paris La Langue maternelle qui explore de l'intérieur l'histoire secrète et violente d'une famille. Elle lira des extraits de ses traductions de l'Énéide de Virgile et des Métamorphoses d'Ovide, ainsi que des passages de ses romans marqués par l'influence de ces deux auteurs.
Son dernier roman, Cordelia la Guerre (Éditions de l'Ogre), est paru au mois d'août 2015.

Élisabeth Motsch est auteur de livres pour la jeunesse et de romans pour adultes. Elle a publié en 2006 Gabriel (École des loisirs), histoire d'un petit garçon atteint, comme son fils, du syndrome d'Asperger. Elle a poursuivi l'histoire de ce personnage, parvenu à l'âge de l'adolescence, avec un roman pour adultes, Bécassine de Wilson (Actes Sud). Cette rencontre a lieu dans le cadre de la biennale du handicap.

Rencontre animée par Laurent Déom (Maître de conférences en Langue et Littérature françaises), Ana DiasChiaruttini (Maître de conférences en Sciences de l'Éducation), Sabrina Messing (Doctorante en Lettres Modernes Lille 3 UCL).
Cette rencontre est organisée en partenariat avec Action Culture.

Voir ou revoir le café littéraire avec Elisabeth Motsch

Née en 1969 à Paris, Valérie Mréjen est une romancière, plasticienne et vidéaste française. Elle a publié une dizaine de livres, dont Soap Opera en 2014 chez JNF Editions.
Rencontre animée par Jean-Max Colard, Maître de conférences au Département Lettres Modernes et par un étudiant chercheur autour de son oeuvre.
Cette rencontre est organisée en partenariat avec Action Culture.

Résidence de Valérie Mréjen à l'université de Lille SHS

Né en 1969 à Tours, David Prudhomme est un auteur de bande-dessinée français. Il a notamment publié Rebetiko aux éditions Furutopolis, une BD se déroulant dans la Grèce de la fin des années 1930. Il y dépeint la vie des musiciens grecs qui défiaient le régime en jouant cette musique populaire issue de la  banlieue pauvre de Athènes.
En 2010, Rebetiko a reçu le prix "Regards du monde" au festival international de la bande dessinée d'Angoulème, le prix Lire 2010 de la "Meilleure bande dessinée de l'année", le prix Ouest-France/Quai des Bulles au festival de la bande dessinnée et de l'image projeté de Saint-Malo, le prix de la "Meilleure bande-dessinée adaptable au cinéma" au Forum International Cinéma et Littérature de Monaco.

Né en 1960, Xavier Hanotte publie son premier roman, Manière noire, en 1995. Suivent une dizaine de romans, dont Derrière la colline (2000) et Les Lieux communs en 2002, ainsi qu’une pièce de théâtre et un recueil de poèmes. Ses textes qui s’inscrivent subtilement dans l’esthétique du réalisme magique explorent les thématiques de la mémoire et du mal. L’intrigue de plusieurs de ses romans a pour cadre la Première Guerre mondiale.

Rencontre animée par Constantin Bobas, professeur de langue et de littérature grecque modernes, et organisée en partenariat avec Action Culture.

Voir ou revoir le café littéraire avec David Prudhomme

Née en 1977 à Varsovie, en Pologne, Kinga Wyrzykowska est l'auteur de Memor, le monde d'après, paru chez les éditions Bayard en 2015.

Cette rencontre sera animée par Audrey Celestine, chercheure au laboratoire Cecille.

Né en 1952 à Chicago, David Homel vit au Canada depuis les années 1970. Il est l’auteur de romans, scénarios, critiques littéraires, traductions et fictions pour la jeunesse. Il est notamment le traducteur de Daniel Pennac et de Dany Laferrière.

Rencontre animée par Thomas Dutoit, professeur des unviersités en littérature anglaise, et organisée partenariat avec Action Culture et la Villa départementale Marguerite Yourcenar.

Voir ou revoir le café littéraire avec David Homel

Tzveta Sofronieva est née à Sofia en 1963. Elle a fait des études de physique et d'histoire des sciences et obtenu un doctorat en Études culturelles.
Son dernier recueil de poèmes, Re-connaissances, a été publié par Janet 45, à Plovdiv en 2006. Elle est l'auteur de plusieurs autres recueils poétiques comme Chicago Blues (anglais et bulgare), 1992, Gefangen im Licht (allemand et bulgare), Marburg, 1999. Certains de ses récits écrits en allemand ont été publiés dans les anthologie Feuer, Lebenslust! (Klett-Cotta, 2003) et Mein heimliches Auge 19 20 (Konkurs, 2004 2005). En 1988, Tzveta Sofronieva a reçu le prix de poésie de l'Académie des Sciences de Bulgarie. En 2005, elle a bénéficié d'une résidence d'écrivains à la Villa Aurora à Los Angeles. Elle a créé le réseau "Verbotene Worte" (Mots interdits) dont elle a publié une anthologie.
Tzveta Sofronieva vit à Berlin et écrit en bulgare, allemand et anglais.

Voir ou revoir le café littéraire avec Tzveta Sofronieva

DIDIER DAENINCKX :
Né en 1949 en région parisienne, il débute dans les années 1980 une carrière d’écrivain engagé dans la critique sociale et la dénonciation des tabous de l’histoire française contemporaine. Auteur de polars publiés à la « Série noire » et d’enquêtes historiques, il a signé un grand nombre de romans dont Meurtres pour mémoire (1984), La mort n’oublie personne (1989), Cannibale (1998), Camarades de classe (2008) et Retour à Béziers (2014).
Plusieurs de ses livres s’inspirent de la guerre de 14-18 : Le Der des ders (1985), roman dénonçant la pratique des fusillés pour l’exemple, dédié à son grand-père anarchiste et déserteur en 1917, Jaurès : Non à la guerre ! (2009) destiné aux adolescents et 1914-1918 La Pub est déclarée (2013). Didier Daeninckx a obtenu le Prix Paul-Féval de littérature populaire 1994 pour l’ensemble de son oeuvre.

JEAN ROUAUD :
Né en 1952 en Loire-Atlantique, il obtient le Prix Goncourt pour son premier roman Les Champs d’honneur (1990), dans lequel il évoque notamment les deux oncles de son père morts en 14-18. Il entame ensuite un cycle romanesque autour de son histoire familiale dont les principaux titres sont Des hommes illustres (1993), Le Monde à peu près (1993), Pour vos cadeaux (1998) et Sur la scène comme au ciel (1999). En 2014, il publie Un peu la guerre, le récit de son chemin d’écriture accompagné de ses ancêtres dont les histoires ont nourri l’ensemble de son oeuvre ainsi que Éclats de 14, accompagné de dessins de Mathurin Méheut.

GILLES HEURÉ :
Historien et écrivain, il est journaliste à Télérama. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages historiques, d’une biographie et d’un roman: Gustave Hervé. Itinéraire d’un provocateur (1997), L’Insoumis Léon Werth (2006), L’Homme de cinq heures (2009) et Histoire de France. Les 100 brèves étonnantes (2012). En 2014, il publie un choix de textes littéraires consacrés à la grande guerre, Le dégoût de la guerre de 1914.

Rencontre animée par Nelly Wolf (professeure de littérature française - Lille 3), Jean-Marc Guislin (professeur en histoire contemporaine - Lille 3), Thomas Gouallou (étudiant en master 2 d’histoire - Lille 3) et Jonathan Boucon (étudiant en master 2 de lettres - Lille 3) et organisée en partenariat avec la Villa départementale Marguerite Yourcenar.

Voir ou revoir le café littéraire avec Didier Daeninckx, Jean Rouaud et Gilles Heuré

Née en Hongrie en 1955, Eva Almassy vit en France depuis de nombreuses années et écrit en français. Après une double formation à Budapest et à Paris en psychologie et en philosophie, elle signe des romans, nouvelles, essais et livres pour la jeunesse ainsi que des fictions radiophoniques pour France Culture. Elle collabore depuis 2006 à l’émission « Des Papous dans la tête » diffusée  le dimanche sur France Culture.
Elle viendra notamment parler de ses ouvrages Le cadeau qui ne se donne pas (École des loisirs, 2013), L’accomplissement de l’amour (éditions de L’Olivier, 2013), Le Petit Principe : voyageur des trous noirs (École des loisirs, 2014)... 

Rencontre animée par Florence de Chalonge et Enikö Krizsán et organisée en partenariat avec la Villa départementale Marguerite Yourcenar.

Voir ou revoir le café littéraire avec Eva Almassy

Né en 1960, Xavier Hanotte publie son premier roman, Manière noire, en 1995. Suivent une dizaine de romans, dont Derrière la colline (2000) et Les Lieux communs en 2002, ainsi qu’une pièce de théâtre et un recueil de poèmes. Ses textes qui s’inscrivent subtilement dans l’esthétique du réalisme magique explorent les thématiques de la mémoire et du mal. L’intrigue de plusieurs de ses romans a pour cadre la Première Guerre mondiale.

La bibliothèque unviersitaire accueille Xavier hanotte à l'occasion de ses 25 ans d'écriture et de sa récente entrée à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, la Bibliothèque universitaire accueille l'écrivain belge Xavier Hanotte pour un café littéraire.

Rencontre animée par Benoît Misson et organisée en partenariat avec Action Culture.

Voir ou revoir le café littéraire avec Xavier Hanotte

Anne Delaflotte Mehdevi est née en 1967 à Auxerres, elle a publié plusieurs romans chez Gaïa, dont La Relieuse du gué (2008), Fugue (2010) et Sanderling (2013). Ses romans ont été traduits en allemand, en italien, néerlandais et slovaque. Ils ont reçu de nombreux prix.

Lenka Horňáková Civade est écrivain et peintre. Franco-tchèque née en 1971 à Prostějov (Moravie), République tchèque, elle a eu plusieurs expositions en République tchèque et en France. Elle a publié Provence jako sen [Provence comme un rêve], NLN, Praha, 2010 et Lanýže [Truffes] chez le même éditeur en 2011.

Pendant dix-huit ans, s’écrivant chacune du pays de l’autre, la République tchèque et la France, Lenka Horňáková Civade et Anne Delaflotte Mehdevi ont tissé leur amitié. On parlera de leurs lettres qui racontent, interrogent et exposent la période depuis la chute du rideau de fer jusqu’à la mort de Václav Havel.

Rencontre animée par Kristyna Matysova en partenariat avec Action Culture.

Voir ou revoir le café littéraire Ente Seine et Vltava

Né en 1967 à Antananarivo, un DEA en littératures et civilisations en poche, et une première pièce de théâtre censurée, Raharimanana devient journaliste pigiste à RFI. Il enseigne ensuite le français, métier qu’il quitte pour se plonger dans la littérature sans modération. S’attaquer aux mots et malaxer le sens jusqu’à ce que la musicalité des mots pénètre au plus profond du lecteur, devient sa préoccupation principale, ancrer la mémoire dans le corps, et faire acte de beauté dans le dire et l’écrit.

En résidence à Lille 3 pendant l'année universitaire 2014-2015, dans le cadre du programme de la Maison des Ecrivains et de la Littérature de Paris intitulé « Le Temps des écrivains à l'université et dans les grandes écoles », la bibliothèque universitaire l'a accueilli le temps d'une rencontre littéraire.

Rencontre animée par Jean-Christophe Delmeule, maître de conférences en littérature francophone, et Jonathan Boucon, étudiants en master 2 de littérature et organisée en partenariat avec Action Culture et la MEL.

Voir ou revoir le café littéraire avec Raharimanana

Né en 1943 en Corrèze, Olivier Germain-Thomas vit à Paris entre deux voyages à travers le monde asiatique qu’il chérit particulièrement. Écrivain-voyageur et producteur à la télévision et à la radio, en particulier sur France Culture, il est l’auteur de nombreux livres essentiellement consacrés à l’Asie et aux spiritualités orientales qui lui ont valu plusieurs prix dont le Prix Valery Larbaud (1993), le Prix Méditerranée (2005) et le Prix Renaudot-Essai (2007). Parmi son importante production, citons : En chemin vers le Bouddha (Albin Michel, 2001), La Traversée de la Chine à la vitesse du printemps (éd. du Rocher, 2003),  Un matin à Byblos (éd. du Rocher, 2005), Le Bénarès-Kyoto (éd. du Rocher, 2007 ; rééd. Folio) et Asies (éd. Signatura, 2010). En 2011, une édition remaniée de son livre le plus connu, La tentation des Indes, est parue en Folio.  Il est également l’auteur d’une biographie de Marco Polo (Folio-biographies, 2010) et d’un beau livre, en collaboration avec le photographe Ferrante Ferranti, Empreintes du sacré (éd. La Martinière, 2012).

Rencontre animée par Françoise Objois et réalisée en partenariat avec Action Culture et la Villa départementale Marguerite Yourcenar.

Voir ou revoir le café littéraire avec Olivier Germain-Thomas

Arnon Grunberg, écrivain néerlandais, viendra parler de ses deux derniers romans : Peau et Poil et L'homme sans maladie, encore inédits en France, à l'occasion d'un café littéraire à la BU.

La rencontre sera animée par ses trois traducteurs Isabelle Rosselin, Olivier Vanwersch-Cot et Philippe Noble (modérateur)
En partenariat avec l'Ambassade des Pays-Bas, le Réseau franco-néerlandais et Actes Sud

Voir ou revoir le café littéraire avec Arnon Grunberg

Ara de Haro, née en 1960, vit à Madrid où elle enseigne l’histoire de l’art à l’université. Essayiste et romancière, elle a consacré des études à la place des femmes dans l’histoire de l’art, à la Renaissance en particulier, et aux femmes républicaines durant la guerre civile espagnole. Elle écrit également de la fiction dont un roman historique consacré à la peintre italienne du 17ème siècle, Artemisia (2011). Son œuvre n’est pas encore traduite en France.  En français, on peut seulement lire « Le chemin d’Ulysse »,  sa préface au catalogue bilingue consacré au peintre François de Casabianca (Éditions éoliennes, 2012).

La rencontre, animée par Roland Béhar, maître de conférences en littérature hispanique à Lille 3, portera sur l'ensemble de son oeuvre, avec une attention particulière à la figure d'Artémisia Gentileschi.
En partenariat avec Action Culture et la Villa Yourcenar.

Voir ou revoir le café littéraire avec Ara de Haro

Oliver Rohe a choisi l'écrivain Arno Bertina pour sa carte blanche dans le cadre des cafés littéraires à la BU.
Né en 1975,
Arno Bertina est l’auteur de Le Dehors ou la migration des truites (Actes Sud, 2001) et Appoggio (Actes sud, 2003), second volet d’un triptyque romanesque clos par Anima motrix (Verticales, 2006). Je suis une aventure, son quatrième roman, est paru en 2012 (Verticales). Il est par ailleurs l’auteur de récits, dont Ma solitude s’appelle Brando, (Verticales 2008), et La déconfite gigantale du sérieux (Lignes, 2004) ou J’ai appris à ne pas rire du démon (Naïve, 2006).
Ancien pensionnaire de la villa Médicis et membre du comité de rédaction de la revue Inculte, il a prolongé ces expériences collectives au sein de courts romans écrits dans les marges de travaux photographiques, notamment La borne SOS 77 et Numéro d’écrou 362573 (Le bec en l’air, 2009 et 2013). Ces romans posent de près ou de loin ces questions : comment rester en mouvement ? Que faire pour ne pas s’appartenir, ou à quelqu’un, ou à une communauté ? Qu’est-ce que le réfugié me dit, me fait, et qu’est-ce que je lui fais ? Il écrit en outre des dramatiques et adapte des classiques pour la radio (France-Culture), dont Sous le volcan de Malcolm Lowry, ou Les Démons de Dostoievski (avec Oliver Rohe).

La rencontre sera animée par Oliver Rohe, écrivain, actuellement en résidence à Lille 3 dans le cadre du programme national "Le Temps des écrivains à l'université et dans les grandes écoles".
En partenariat avec Action Culture et la Maison des Ecrivains et de la Littérature.

Voir ou revoir le café littéraire avec Arno Bertina

Nicholas ROYLE, Professeur à l’Université du Sussex, critique littéraire et romancier, viendra lire et commenter des extraits de son roman Quilt (Myriad Editions, 2010) le jeudi 13 décembre 2012 à partir de 17h  au rez-de-chaussée de la Bibliothèque Centrale (salle de travail libre).
Résumé de Quilt : Lors du décès de son père, un homme, perdu, désorienté, se retrouve dans la maison de ses parents à trier objets et souvenirs, et se lance dans un étrange projet. Un roman sensible, émouvant, quelquefois drôle, dans lequel le travail sur le langage, parfois déroutant, joue un rôle essentiel.
Les lectures d’extraits seront entrecoupées par des commentaires de l’auteur sur ses textes et par des échanges avec le public.
A l’issue de cette rencontre, une séance de signature sera organisée et un goûter offert aux participants.

Conférences

La bibliothèque universitaire accueille des conférences scientifiques, dont certaines en lien avec les expositions qui s'y déroulent.

Rencontre/conférence avec l'artiste Jean-Luc Parant.

Par Arthur Muller, Professeur d'archéologie - Université de Lille, Sciences humaines et sociales

Par Marie Picard, Artiste auteur.
Opération du CFMI de Lille en partenariat avec le Learning Center archéologie/égyptologie/SHS.

Table-ronde avec :
Stéphane Calmès, Directeur Projet Campus de l'Habitat - Groupe Adeo
Kevin Watry, Responsable du BricoLab - Groupe Adeo
Fabien Noirot, Artiste plasticien
Stéphanie Huysecom-Haxhi, Chargée de recherche - HALMA, UMR 8164 (CNRS, Lille [SHS], MCC)
Arthur Muller, Professeur d'archéologie - Université de Lille, Sciences humaines et sociale

Dans le cadre de l'exposition "Graphzines : expressions sauvages", la Bibliothèque universitaire accueille Lise Fauchereau, responsable de la collection de graphzines au Département des Estampes et de la photographie de la BnF, pour une conférence sur le thème «Les graphzines : de l’underground à l’institution».

Revoir la conférence

La Troisième révolution industrielle (TRI) est en marche dans le Nord-Pas-de-Calais. Au cours des vingt à trente prochaines années, elle transformera durablement nos modes de vie (consommation, production, mobilité, services...).

Claude Lenglet, chef de projet Troisième Révolution Industrielle, au sein de la Direction générale des services du Conseil Régional Nord - Pas de Calais, en montre les enjeux. Le débat est animé par Karl Martin, SAEM du parc scientifique europeen de la Haute Borne

Cette conférence est axée sur les liens à exploiter et à faire émerger entre le projet régional de la Troisième Révolution Industrielle et les chercheurs/jeunes chercheurs en LLSHS.

Voir ou revoir la conférence de Claude Lenglet

Conférence de Jacqueline Duhem, auteur de Ascq 1944 : un massacre dans le Nord - une affaire franco-allemande, présentée dans le cadre de l’exposition « La Rose Blanche ».

Tables Thématiques

La bibliothèque universitaire vous propose tout au long de l'année des tables thématiques accompagnées par des bibliographies sélectives.
Vous pouvez retrouver ces bibliographies ci-dessous.

Pour commémorer les 950ans de la Bataille de Hastings, votre BU vous propose une bibliographie sélective.

Pour commémorer les 400 ans de la mort de Miguel de Cervantes Saavedra, père du personnage de Don Quichotte, votre BU vous propose une bibliographie sélective.

En l'honneur de la disparition le mercredi 5 octobre 2016 de Georges Balandier, éminent sociologue et ethnologue français, votre BU vous propose une bibliographie sélective.

A l'occasion de l'anniversaire de la Réforme, votre BU vous propose une bibliographie sélective sur Luther.

À l'occasion de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 21, du 30 novembre au 11 décembre 2015) la bibliothèque universitaire vous propose une sélection de documents sur le dérèglement climatique et les politiques environnementales, la BU vous propose une bibliographie sélective.

À l'occasion de l'exposition Chagall - De la palette au métier qui a lieu au musée musée MUba Eugène Leroy à Tourcoing jusqu'au 7 février 2016, la BU vous propose une bibliographie sélective autour du peintre Chagall.

À l'occasion des 40 ans de la mort de Agatha Christie, la BU vous propose une bibliographie sélective autour de la "Reine du Crime".

La BU vous propose une sélection de documents et une bibliographie sélective autour du thème de L'Angoisse, une approche par la psychologie et la psychanalyse.

Dans le cadre des commémorations sur la guerre 1914-1918, et notamment la bataille de Verdun 1916, la BU vous propose une bibliographie sélective autour du thème : Journaux et correspondances durant la grande guerre.

Dans le cadre de l'exposition sur le Velvet Underground à la Philarmonie de Paris (du 30 mars au 21 août 2016) et  de celle sur Andy Warhol au musée Pompidou de Metz (du 1er juillet au 23 novembre 2015), la BU vous propose une bibliographie sélective autour de Andy Warhol.

A l'occasion de la Quinzaine Néerlandophone du 18 au 29 avril 2016, la Bibliothèque universitaire vous propose des bibliographies complémentaires autour de 6 thèmes.
Les thèmes abordés sont :

Dans le cadre de la double commémoration de la découverte des rayons X par Wilhem Conrad Röntgen il y a 100 ans et la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, il y a 30 ans, la BU vous propose une bibliographie sélective autour des rayons X et du nucléaire.

A l'occasion de la conférence Palmyre, la mémoire en danger, la Bibliothèque universitaire vous propose une bibliographie complémentaire dans son hall.

Dans le cadre de l'exposition Amedeo Modigliani, l'œil intérieur qui a lieu au musée du LaM jusqu'au 5 juin 2016, la BU vous propose une bibliographie sélective autour de l'artiste Amedeo Modigliani.

La BU vous propose une bibliographie sélective autour de la question des traités de libre-échange.

La BU vous propose une bibliographie sélective autour du thème de l'Exotisme dans la littérature.