Philosophie et sciences humaines #1

Description scientifique

Les premières séances du séminaire seront en particulier consacrées à élaborer la thématique des vies abjectes et des vies précaires, telle qu’elle émerge chez Foucault dans son analyse des « hommes infâmes » et telle que Judith Butler la prolonge dans sa critique des normes du genre. Le séminaire est en effet consacré aux formes d’invisibilisation qui affectent les sujets échappant à la norme commune socialement dominante (normes du travail, de l’autonomie, de l’identité sous toutes ses formes). Il s’agit d’analyser d’une part les conditions de cette invisibilité sociale (et des formes paradoxales d’exclusion/inclusion qu’elle produit), d’autre part les types de subjectivité produites dans ce partage du visible et de l’invisible, et enfin les modalités d’une résistance possible à ces phénomènes (on s’interrogera en particulier sur la place à accorder au modèle de la « reconnaissance » dans ce cadre).

Séminaire ouvert aux étudiants de Masters inscrits dans le parcours "Éthique, politique et société" est fortement souhaitée lors de ces séances de janvier qui donneront lieu à une partie de l'évaluation finale du séminaire.
L'ensemble des étudiants de Master (1 et 2), des doctorants et des collègues sont les bienvenus.