Machines, machineries, machinations (inscript° 12/10)
Colloques

Liens

Programme détaillé

Description scientifique

Période d’ouverture des inscriptions : du 25 septembre au 12 octobre 2017

A partir de la question de la représentation de la machine et du machinique, le colloque tâchera plus précisément d’examiner les problèmes suivants :
- Machine et perception : comment les machines augmentent la perception humaine des objets, mais aussi comment elles échappent elles-mêmes à la perception
- Machine et anthropomorphisme : la machine comme miroir (O Mannoni), trace du geste humain, mais aussi dans son évolution vers l’autonomie et la singularité
- Machine et simulation : l’automate comme mécanisme imitant la vie (Hoffmann, Hawthorne, Millhauser) et l’effet d’inquiétante étrangeté lié à la machine (Freud, Tausk), le synthétique contre le vivant (Philip K. Dick), le virtuel contre l’actuel (fiction spéculative, cyberpunk)
- Machine et culture : représentation fictionnelle (littérature, cinéma, séries) des objets-machines, dénonciation du gadget (Babbitt) ou célébration de la machine (steampunk)
- Machine et esthétique : la machine non pas simplement telle qu’elle est représentée ou échappe à la représentation dans le sublime technologique (Tabbi) mais comme mode de représentation : deus ex machina, roman policier comme « machine à lire » (Boileau-Narcejac), fiction cybernétique (Porush), littérature électronique et fiction interactive, choosatron…
- Machine et agencements : le modèle de l’engrenage et ses applications en psychologie, en économie, en politique… et plus généralement la machine comme système : automatisation, cybernétique, autopoïèse, singularité…