Master 2 Culture et Communication, Parcours Métiers de la culture - Développement et Action Culturels dans les Territoires (MC - DACT)

Ce parcours prend la mesure de la place prise ces dernières années par le secteur artistique et culturel pour participer au développement des territoires.
A l’écoute critique de ces mouvements traversant à la fois le monde professionnel de la culture et celui des politiques locales, nous cherchons à interroger les modalités de la mobilisation de la culture comme levier du développement local, en ouvrant les perspectives pour ne pas se contenter d’une approche qui n’aurait comme visée que de développer le secteur culturel pour lui-même.
Comment les identités et les présences culturelles sont-elles prises en considération ?
Quels sont les sens accordés à la notion de développement ?
Comment ne pas réduire la culture à ses seules dimensions artistiques mais s’adosser à des visions exigeantes, comme celles que nous proposent l’Unesco et la déclaration des Droits culturels de Fribourg ?
Quelles sont les marges de manœuvre des professionnels attachés à des valeurs de développement humain au regard des stratégies de marketing territorial ?
Comment penser la question mémorielle de manière dynamique et relationnelle pour ne pas muséifier les identités et les territoires ?
Comment problématiser ces derniers, pour se dégager des carcans des seuls territoires administratifs et travailler sur ce qui fait sens pour les personnes au regard des territoires vécus et représentés ?
Les enseignements visent à la fois à stabiliser des compétences communes à tout responsable ayant à gérer et à développer des projets culturels et artistiques ; et à développer des compétences spécifiques permettant de situer ces projets dans et avec des territoires complexes.

  • Savoir penser, concerter, écrire, traduire et transformer un projet culturel et de territoire
  • Comprendre et analyser des situations complexes ainsi que leurs enjeux
  • Travailler avec des interlocuteurs, des partenaires et savoir-faire hétérogènes
  • Connaître l'ensemble des politiques et logiques sociales liées au développement culturel
  • Saisir les enjeux culturels, sociaux, économiques et symboliques propres aux projets de territoire
  • Evaluer les enjeux des initiatives artistiques, culturelles et sociales
  • Comprendre les conditions actuelles de développement des projets culturels locaux

Le choix du parcours se fait à l’issue du M1 pour l’entrée en M2. L’objectif est de trouver le juste équilibre entre des connaissances générales, des compétences transversales et l’appropriation des spécificités de terrain.
En Master 1, l’ensemble des enseignements est en tronc commun avec le parcours Productions Artistiques et Culturelles (MC-PAP), une partie seulement avec le parcours Industries Culturelles, Créatives et Société (ICCS).
En Master 2, la moitié des enseignements est en tronc commun avec le parcours MC-PAP, les autres enseignements sont spécialisés.
Le Master 1 articule 15 semaines de cours et un stage de 4 mois.
Le Master 2, 15 semaines de cours et un stage de 6 mois.

En Master 1, les étudiants réalisent 4 mois de stage durant lequel ils doivent résoudre une problématique au sein de l’organisation d’accueil.
En Master 2, les étudiants réalisent un stage de 6 mois durant lequel ils se voient confier une mission en totale responsabilité au sein de l’organisation d’accueil.
Chaque stage donne lieu à la réalisation d'un rapport et d'une soutenance.

  • Chargé.e d'action culturelle,
  • Chargé.e de développement culturel,
  • Chargé.e de projets culturels, dans des collectivités locales, des institutions ou des associations,
  • Médiateur.rice culturel.le,
  • Coordinateur.rice d’événements artistiques et culturels,
  • Responsable d'association culturelle, socio-culturelle, d'éducation populaire

Dans les secteurs d'activités suivants :

  • Services culturels des collectivités territoriales (villes, communautés de communes / agglo, Départements, Régions)
  • Associations de développement et d'action culturels
  • Associations d'éducation populaire
  • Structures pluridisciplinaires
  • Etablissements publics de coopération culturelle
  • Réseaux départements, régionaux ou nationaux de pratiques amateurs


Dernière mise à jour : vendredi 13 avril 2018 à 15h26