Débouchés

Fidèles à l'institution qui les a formés, les diplômés reviennent régulièrement à Infocom pour assurer un cours, accueillir un stagiaire, participer à une conférence, aux jurys d'admission, etc. Le département a, quant à lui, à cœur d'accompagner, autant que possible, ses jeunes diplômés dans leur recherche d'emploi. Il entend également se positionner auprès d'eux comme un centre de ressources : accès possible à la bibliothèque, invitation à des conférences ou journées d'études, édition des cahiers d'Infocom (recueil annuel de travaux réalisés par les étudiants), information via la mailing liste, annuaire des diplômés… Pour cela, Infocom gère une base de données de près de 1000 diplômés.

Insertion professionnelle de nos diplômés

  • Les métiers

La dernière enquête montre une diversification accrue des métiers de la communication. Parmi 41 professions exercées par nos diplômés, nous avons choisi de mettre en lumière 9 groupes de métiers qui nous semblent les plus représentatifs du devenir des anciens.

Si la grande majorité de nos anciens étudiants deviennent chargés/responsables de communication (interne, externe ou interne et externe) ou consultants en communication, il est important de souligner la part grandissante des métiers spécialisés de la communication (journaliste d'organisation, chef de produit, chef de publicité, etc.), voire des métiers où la communication est une compétence nécessaire à la conduite et la gestion de projet (c'est le cas notamment des chargés de mission ou des chefs de projet) et à la gestion des ressources humaines

  • Les secteurs

Entreprises de services, collectivités et administrations publiques, industries, secteur culturel et associatif, enseignement et recherche, immobilier... A priori, aucun secteur n'est inaccessible à nos diplômés. Tout dépend de leurs goûts et affinités, de leur force de conviction et de leur investissement personnel. Diplôme et preuve par l'exemple, voici les deux clés qui semblent leur avoir réussi.

La dernière enquête tend à mettre en lumière deux aspects principaux :

Les diplômés sont répartis à peu près équitablement entre le secteur privé et le secteur public. Infocom forme ainsi à tous types de contextes professionnels, laissant à l'étudiant(e) le soin de construire son propre parcours et de choisir sa spécialisation en fonction des enseignements et des stages réalisés. 

La communication concerne aujourd'hui tous les secteurs professionnels : il est donc légitime de croire en une croissance en termes de création d'emplois dans les métiers de la communication, d'autant plus que les métiers tendent à se diversifier et se spécialiser.

Les diplômés des formations Infocom sont des professionnels mobiles et ouverts aux carrières internationales. Pour preuve, la majorité de nos anciens étudiants travaillent ailleurs qu'en région Nord-Pas de Calais (plus d'un diplômé sur deux exerce son métier dans une autre région). Pour un diplômé sur vingt, le métier de communicant s'envisage à l'étranger.

Dernière mise à jour : lundi 11 septembre 2017 à 13h36