Construction de l'université de Lille

Le rapprochement des trois universités de Lille a désormais clairement pour but la fusion des établissements, au plus tard à la fin du prochain contrat quinquennal. Cette démarche a été présentée, par les trois président-e-s, aux conseils d’administration des trois universités, qui l’ont approuvée.

Les six grandes Ecoles (Ecole Centrale de Lille ; Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles ; Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Lille ; Ecole Supérieure de Journalisme de Lille ; Sciences Po Lille ; Télécom Lille), sans être incluses dans le processus de fusion, y sont largement associées dans le respect de leur identité propre. Elles participent ainsi pleinement aux groupes de travail existants ou à constituer.

Cette co-construction s’organise selon un « mode projets ». Depuis plusieurs mois, un travail important a été réalisé par des groupes de travail qui ont formulé des propositions d’actions tangibles, à forte valeur ajoutée et approuvées en conseil d’administration. Cette démarche sera étendue à l’ensemble des compétences portées par une université. Elle permettra d’associer l’ensemble de notre communauté universitaire à la réalisation de ce beau projet.
Nous avons l’ambition de porter haut et fort nos missions de service public ; de créer une grande université de recherche internationalement visible et reconnue ; de développer un véritable modèle de formation tout au long de la vie ; de mettre cette grande Université au service d’une vie étudiante de qualité ; d’accompagner les personnels en améliorant les conditions de travail et les politiques sociales et enfin de  promouvoir un dialogue fondé sur la transparence et le respect de tous.

Pour la mise en œuvre de ces projets, une convention d’association entre les trois universités sera prochainement soumise à leurs trois conseils d’administration. Cette convention a pour objectif de définir les modalités de cette démarche vers la fusion. La convention d’association prévoit notamment la mise en place d’un comité stratégique dans lequel siégeront des élus des conseils des trois universités.

La création de l’Université de Lille constitue un enjeu crucial, non seulement pour affirmer une politique de site et de territoire pour la Région et la métropole lilloise, mais surtout pour constituer un pôle de référence de l’enseignement supérieur et de la recherche au nord de l’Europe. L’Université de Lille sera ainsi un acteur majeur des réponses qui seront apportées dans le cadre des grands projets européens et  du nouveau Plan d’Investissements d’Avenir, avec l’ambition assumée d’être l’une des grandes universités reconnues et accompagnées par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche dans le cadre du programme « IDEX ».

La réussite de ce projet ambitieux dépendra de l’implication et de la mobilisation de chacun d’entre nous. Vous serez directement associés à cette ambition collective et régulièrement informés de l’avancée de la démarche.

 

Le 7 février 2014,

Philippe Rollet, Président de l’Université Lille 1
Xavier Vandendriessche, Président de l’Université Lille 2
Fabienne Blaise, Présidente de l’Université Lille 3